Essai auto DS 4 : la plus réussie des DS

Après trois ans d'absence, DS revient dans le segment des compactes avec un modèle qui bouscule les codes. Et ça commence par son positionnement.

Nicolas Morlet
Par positionnement, nous voulons plutôt dire "classification". Car si elle est un peu plus haute qu'une compacte classique, la DS 4 n'est pas non plus un SUV ou un crossover. Elle est un peu au-milieu de tout ça. Voilà donc une première différence. Puis il y a bien sûr le design qui doit exprimer les valeurs de la marque : "premium autrement", à la parisienne, avant-gardisme et sophistication....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité