Le grand retour des benoîtes

Hommage à St Benoît qui a fondé l’ordre des Bénédictins, la benoîte, de son nom botanique latin "Geum", cette incontournable des jardins de grand-mère, de curé ou de monastère, revient en force sur les étals des fêtes de jardin.

Le grand retour des benoîtes
Marie Pascale Vasseur et Marie-Noëlle Cruysmans
De la famille des Rosacées, elle cousine avec le rosier, le pommier, la potentille ou le fraisier dont la forme des fleurs est très proche. Merveille de délicatesse, sa silhouette légère, spontanée, un rien sauvage est idéale dans les jardins naturalistes et les cottage gardens sans prétention. Elle leur apporte une note lumineuse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet