Tensions sur le Rocher ?

Retrouvailles pascales tendues entre Albert, Charlène et les jumeaux.

Tensions sur le Rocher ?
R.P.

Les cloches de Pâques ont sonné et l’heure du retour aussi. Ce dimanche 17 avril, Charlène de Monaco a été immortalisée avec sa famille à l’occasion de nouvelles photos pour les fêtes. Les images, dévoilées sur les réseaux sociaux de la famille princière monégasque, ont naturellement fait sensation au vu de la situation encore nimbée de mystère de la princesse.

Rififi au paradis ?

Coupe courte et robe blanche fleurie, la Sud-Africaine de 44 ans a joué le jeu devant l’objectif d’Éric Mathon, photographe officiel du Palais. Elle y tient tendrement sa fille Gabriella, 7 ans, dans les bras et Jacques se trouve à sa gauche. Le prince Albert II se tient derrière sa famille, réunie dans l’un des jardins paradisiaques des Grimaldi. Les clichés ont ravi les admirateurs de Charlène, soulagés de la revoir enfin à Monaco.

Langage corporel significatif

Pour autant, une autre analyse de la situation fait débat. Outre-Manche, on estime que la distance entre la princesse et son époux est palpable. Si l’ancienne nageuse y apparaît relativement détendue, Albert II serait lui "tendu" voire "maladroit", estime le Daily Mail en se basant sur son langage corporel plus rigide. Les images auront toutefois le mérite de faire oublier les récentes rumeurs qui disaient que Charlène avait récemment trouvé refuge en Corse pour poursuivre librement son programme de remise en forme.

Sur le même sujet