Le Disc Golf, sport de liberté et de fun ouvert à tous, est en plein boom

En Belgique, le nombre d'affiliés et de parcours ne cesse d'augmenter depuis la pandémie. Ce sport où l'on lance des disques plutôt que frapper une balle est démocratique, détendant, ludique et technique. Un tournoi européen a lieu la semaine prochaine !

E.W.
Le Disc Golf, sport de liberté et de fun ouvert à tous, est en plein boom
©DR

On connaît le principe du golf, même sans y jouer : il s'agit d'amener une petite balle en quelques coups vers un trou. Un parcours de 9 ou 18 trous se joue en 3 ou 4h,, à marcher dans un nature domestiquée ou plus sauvage. Une discipline qui permet d'être dehors, de marcher activement, de se concentrer et de se détendre par la même occasion. Mais un passe-temps qui coûte cher : entre la carte de membre, les fees pour les réservations, la panoplie du golfeur (des clubs à la tenue en passant par le caddy), cela n'est pas donné à tout le monde.

Pourtant, on peut ressentir ces mêmes émotions et ce même plaisir de sport en extérieur avec le Disc Golf. Un sport calqué (même au niveau des noms comme le birdie, l'albatros, le fairway) sur le golf mais à l'état d'esprit totalement différent. Lors d'un long parcours, les sportifs doivent envoyer leur disque (en plastique, comme un frisbee) le plus près possible d'un "trou" qui est en fait un panier de métal homologué surmonté d'une couronne de chaînes destinées à arrêter le disque. Le mode de lancer est libre (revers ou coup droit, et même "roller" en faisant rouler le disque), et seul le point d'arrivée du disque compte. En moyenne, un trou peut être situé à 70m et jusqu'à 200m du départ. Il se joue en trois, quatre ou cinq lancers... qui peuvent atterrir dans l'eau, dans les bois, dans le sable !

Un sport très démocratique

Pour Jean-Louis Tanghe, président du Braine Disc Golf Club et joueur passionné qui a lancé le parcours de Braine l'Alleud dans le parc du Bourdon, " Au début, on se met au Disc Golf pour le fun parce qu'on en a entendu parler, que cela se passe dehors, que c'est ludique, que cela ne semble pas compliqué parce qu'on se souvient du frisbee sur la plage ", explique ce compétiteur de bon niveau, " Et au plus on joue, on plus on s'aperçoit que c'est un sport complet, qui est technique et qui demande des gammes et des gammes pour parvenir à jouer stratégique ou en force, pour viser finement, ... On se prend très vite au jeu ". Ses deux fils y jouent également avec succès en compétition.

Le grand avantage du disc golf, c'est que l'affiliation à un club coûte une centaine d'euros annuels, que la tenue est libre, et qu'au début, on peut investir dans un disque de plastique standard d'une quinzaine d'euros ! Un disque qu'on garde de longues années. Dans le caddy de Jean-Louis Tanghe, y sont rangés une vingtaine. La matière, la forme peut être différente selon l'utilisation : pour le drive (le lancer long), l'approche (coup moyen) ou le putt (à environ 20 m, vers le panier).

Enfin, on peut y jouer à n'importe quel âge, en famille, que l'on soit des femmes ou des hommes : le principe est le même pour tous et l'on joue par groupe de 2 jusqu'à 5.

Le Disc Golf, sport de liberté et de fun ouvert à tous, est en plein boom
©DR

Beaucoup de curieux pendant le Covid

Le disc golf serait-il le sport de l'avenir ? " C'est un des sports qui se développe le plus aujourd'hui, avec 4 nouveaux parcours installés chaque jour dans le monde et un développement exponentiel d'après pdga.com ", nous explique Jean-Louis Tanghe. Le disc golf intéresse aussi de plus en plus en Belgique où l'on compte une bonne dizaine de clubs et de parcours. Les initiations sont nombreuses et elles ont vraiment augmenté suite au covid : les sports d'extérieur ont attiré les foules. "En une seule initiation, vous verrez que vous pourrez lancer le disque trois fois plus loin à la fin qu'à votre premier essai."

Aux Etats-Unis, en Scandinavie, c'est la folie : il y a des parcours dédiés partout. En Finlande, on en compte même plus de 1000 ! Une application permet de les situer si vous êtes mordus et que vous voyagez. " Au club, on a une centaine de joueurs réguliers et une cinquantaine de membres qui font de la compétition ". En Belgique, aucun pro pour le moment, on en compte près de 1000 dans le monde seulement. Mais si ce sport continue à prendre de l'ampleur comme ces dernières années, tant en Wallonie qu'en Flandre, pourquoi pas ?

Européen Tour du 22 au 25 septembre

En parlant de compétition, la dernière manche d'un grand tournoi européen, l'Eurotour, est organisé au club de Braine l'Alleud, une belle reconnaissance pour ce jeune club et pour la Belgique. Et l'occasion pour tous de venir voir des joueurs de talent lancer leur disque d'une manière impressionnante.

> European Tour du vendredi 23 au dimanche 25, parc du Bourdon, Braine l'Alleud. Infos ICIet ICI sur Facebook