Zoom, Teams : les visio continuent ! Nos conseils pour réussir à paraître au top et à apporter motivation et bonne humeur

Les visio-conférences continuent à rythmer les vies professionnelles. Mais comme les réunions IRL, cela peut virer à la catastrophe.

Back,View,Of,Female,Employee,Speak,Talk,On,Video,Call
©Shutterstock

Des gros blancs qui passent, une impression de malaise, la technologie qui ne suit pas, le stress que l’on sent bien présent, un gros plan sur les narines du collègue, le visage blafard du boss qu’on a rarement vu aussi verdâtre… Les réunions par Zoom et autre Teams sont parfois des épreuves ou des causes de rires sous cape. Pourtant, elles ne sont pas près de tomber dans les oubliettes.

Pourtant, en Belgique, peu de personnes prennent au sérieux cet exercice spécifique, surtout lorsqu’il s’agit de l’animer ! Cela n’est pourtant pas si facile d’apparaître à son meilleur et de donner un rythme motivant à ce genre de réunion par écran interposé.

Un art qu’on peut apprendre vite une fois qu’on a les bases que voici prises à des coachs et des blogueuses pro.

Côté physique

La lumière: Privilégier la lumière naturelle et diffuse en se positionnant face à une fenêtre. Le mieux étant une pièce qui aurait deux fenêtres : l'une de face, l'autre de côté. Surtout pas de lumière qui vient d'en haut : on a l'air totalement déprimé illico.

S’il n’y a pas de lumière, on place une lampe de table avec une lumière douce derrière l’ordinateur ou la caméra.

L'angle: Là, on aborde un vrai chapitre ! L'immense majorité des personnes apparaissent en vidéo comme s'ils étaient en train de travailler sur un ordinateur portable : pris par en dessous, le menton rentré, le nez en gros plan ! Ou alors, elles s'approchent trop de la caméra et dans l'écran, on ne voit plus qu'une grosse tête flottante. En fait, c'est exactement la même chose que quand quelqu'un est trop près de vous IRL : vous vous sentez envahi. En fait, cela allume notre amygdale et réveille instinctivement de la peur. Le secret : surélever l'ordinateur (3 ou 4 livres de cuisine font l'affaire !) de façon à ce que le capteur d'images soit positionné légèrement au-dessus des yeux. Ce qui permet au regard de s'agrandir vers le haut. Résultat : (on a l'air) réveillé et en forme. On angle alors son écran à 90° et on présente directement mieux.

PS : saviez-vous qu'il existe sur Zoom un bouton "Retoucher mon apparence" dans les paramètres qui permet de lisser les imperfections et d'éclaircir vos traits. Il s'agit d'un moyen facile et automatique d'avoir une bonne apparence... sans aucun effort de votre part.

La présence

Le lieu. Mieux vaut se préparer un endroit rangé ou un mur de livres pour les réunions pro en vidéo pour ne pas distraire les regards.

Le regard. Il faut cesser de se regarder dans l'angle ou de vouloir regarder toutes les vignettes des intervenants ! Regardez droit dans l'objectif, cela vous donne une présence incroyable. Et puis évitez de vous toucher le nez, les cheveux, la bouche ! Des tics qui montrent la nervosité.

L'entrée en matière. Vous animez ? On doit vous sentir décontracté et confiant. Entamez informellement avec une petite blague, ou pourquoi pas une petite vidéo d'animal. Quand la réunion débute, ne commencez pas par un "Comment ça va ?" dont vous n'écoutez pas la réponse ni "Pouvez-vous m'entendre/voir mes slides ?", C'est trop entendu et cela fait mal préparé !

Le langage. Utiliser des mots inclusifs, les prénoms, dire "nous", nos, etc. Une étude a montré que dans les calls, ceux qui disent "je" étaient des juniors tandis que ceux qui créaient une équipe ou un groupe collectif en parlant étaient des leaders !