BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride

50 ans de "Motorsport" célébrés par un SUV, forme de carrosserie peu encline au sport, hybride qui plus est, il fallait oser. C’est ce que fait BMW avec le XM, un mastodonte de 748 chevaux !

Nicolas Morlet
BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride
©BMW

Bien sûr, nous ne jugerons pas de la sportivité de ce XM avant de l’avoir essayé, ce qui devrait arriver en début d’année prochaine, lorsque sa production débutera aux Etats-Unis. Néanmoins la jurisprudence en matière de SUV sportifs nous oblige à rester dubitatif quant à ce choix de carrosserie pour célébrer un jubilé aussi important que le demi-siècle d’existence de la branche sportive M. Le savoir-faire des ingénieurs bavarois lui permettra peut-être de rejoindre le clan très fermé des quelques SUV à pouvoir véritablement se prétendre sportifs.

BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride
©BMW

Pour y parvenir, le XM peut compter sur ce qui se fait de mieux sur tous les plans. A commencer par une motorisation hybride associant un V8 4.4l biturbo à un moteur électrique pour délivrer 653 chevaux ! Une valeur qui s’envole même à 748 chevaux sur la version Label Red, ce qui en fait la BMW M de route la plus puissante jamais produite !

Les performances parlent d'elles-mêmes : 4,3 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h et 270 km/h en pointe. Des chiffres assez dingues pour un engin qui pèse la bagatelle de… 2,7 tonnes à vide ! Des chiffres plus comparables à ceux du RAM 1500 TRX que nous avons essayé en début d'année, et qui est lui… un gros pick-up américain. Voilà donc qui ne risque pas de rabibocher les militants anti-SUV, malgré des rejets de CO2 contenus à 36 gr/km selon le cycle WLTP, la batterie de 25,7 kWh (nets) permettant jusqu'à 88 km en mode 100% électrique.

BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride
©BMW

Pour compenser cette masse et apporter la sportivité nécessaire à un engin badgé M, un énorme travail a été fait sur le châssis et les trains roulants : suspension pilotée électroniquement, barre anti-roulis électrique 48V, 4 roues directrices, et 3 modes de conduite pour tirer le meilleur parti de la sportivité. Toutefois, le constructeur l’annonce d’emblée : le XM est conçu pour offrir la palette d’utilisation la plus large entre dynamisme et confort sur longues distances. Comprenez donc que son but n’est pas d’offrir seulement des sensations de conduite pures. C’est pour cela aussi qu’il offre le plus large panel de systèmes d’aide à la conduite de toutes les BMW M.

BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride
©BMW

Quant au style, si vous le trouvez un peu trop extravagant à vos yeux d'Européens, sachez que BMW n'en a cure. Comme pour le SUV électrique iX ou la nouvelle i7, la marque annonce ce XM pour conquérir "de nouveaux groupes cibles et marchés", et entend surtout l'écouler aux USA, au Moyen-Orient, et en Chine.

BMW célèbre les 50 ans de sa division M avec le XM, un SUV... hybride
©BMW