ShiftBikes, made in France : moins de 2 000 €

ShiftBikes, avec un seul modèle, deux couleurs et une bonne qualité de finition, est le choix de la marque française. Avec lui, l’entrée dans le monde du VAE se fait en douceur.

Eric Guidicelli
Un VAE destiné à tous les profils grâce à un cadre en cygne et à une facilité d’utilisation déconcertante.
Un VAE destiné à tous les profils grâce à un cadre en cygne et à une facilité d’utilisation déconcertante.

C’est une belle initiative que propose François Jacquet et son équipe en termes de mobilité douce. Avec ShiftBikes, c’est un vélo qui réuni l’ensemble des demandes des utilisateurs. Fiabilité, esthétique et faible coût en un modèle. "Quand nous avons eu l’idée de faire un vélo explique François Jacquet, le boss de Shiftbikes, il fallait que plusieurs critères soient réunis. Nous souhaitions le made in France, et avoir un vélo à moins de 2 000 euros." Alors pour le "made in France", c’est bien précisé sur leur site internet, c’est surtout assemblé en France. "Oui, les composants, comme pour la plupart des vélos électriques viennent de Chine continue François, mais nous assemblons les vélos en France pour garantir une qualité à nos acheteurs et apporter une réponse rapide au service après vente." Avec l’aide de la Manufacture Française du Cycle, les achats de matériel sont groupés à d’autres marques et les coûts sont moindres.

Et le directeur de Shiftbikes de reprendre : "nous avons fait le choix de ne faire qu’un seul modèle qui convient pour les personnes de 1,5 mètre jusqu’à 1,90 mètre, avec une forme adaptée pour tous. C’est un moyen pour nous de réduire les coûts et d’avoir un produit de qualité." Le Shiftbikes est un vélo à l’apparence classique et qui pour la partie électrique ou électronique est simple d’utilisation. C’est un vélo au look hollandais avec un enjambement bas (un cadre en forme de cygne) qui convient à tous. Côté électrique, le moteur déploie 43 newton-mètres, pour passer sans souci toutes les difficultés de dénivelé. Un vélo confortable, avec un équipement facile dans l’utilisation. Il possède huit vitesses pour assister les cinq différents modes d’assistance. L’assistance électrique se met en route dès le premier tour de pédale et le cadran de contrôle donne le minimum, mais se contrôle aisément à gauche du guidon.

Côté pneumatique, le fabricant français propose un pneu plus large que la moyenne, permettant une bonne adhérence, accompagné de freins à disques hydrauliques vraiment efficaces. Au niveau de son autonomie, il faut quand même jongler avec les modes d’assistance pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Lors de notre essai, en jonglant avec le mode quatre ou cinq dans l’assistance, nous pouvions parcourir environ 40 kilomètres.

Certes, il n’est pas dans nos habitudes de ménager les montures que l’on nous propose.

Si Shiftbikes annonce entre 50 et 70 kilomètres, il faut bien sûr prendre en compte le gabarit de l’utilisateur et le profil de son parcours. Sans difficulté et en ménageant un peu notre monture nous aurions pu être dans ce qu’annonce le fabricant.

Pour 1890 € et avec le degré de finition proposé, il était difficile de faire mieux.

Ce Shiftbike est le vélo pour entrer dans le monde des VAE, un vélo qui, par sa forme, peut correspondre à tous les membres de la famille et convient parfaitement pour parcourir une vingtaine de kilomètres par jour.

Fiche technique

  • Cadre Aluminium - Couleur blanc ou bleu nuit.
  • Poids 23,5 kg.
  • Taille Unique, de 1,55 m à 1, 90 m.
  • Moteur arrière 250 W - 43 Nm ; Capteur rotation.
  • Transmission Chaîne VAE - Système Shimano 8 vitesses).
  • Roues Dynamic double paroi 26 pouces. Pneus Arisun, 26"*2,00 Renforcés.
  • Autonomie De 50 à 70 km.
  • Recharge batterie 3 h charge - Greenway 460 Wh.
  • Éclairage Avant-arrière AXA.
  • Accessoires Garde-boue, porte-bagages.Freins à disques hydrauliques. Selle Royal Gel Vaculum.
  • Antivol AXA Defender.
  • Prix 1 890 €.
  • Garantie 2 ans.
  • Site web www.shift-bikes.com