Féeries pour oublier la crise

La lumière brille dans les ténèbres, et cela se vérifie encore aux quatre coins du pays à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Les Féeries du Parc sont notamment réputées pour ses illuminations de Noël.
Les Féeries du Parc sont notamment réputées pour ses illuminations de Noël. ©D.R

Certes, les pénuries diverses et la hausse du coût de l’énergie liée notamment à la guerre en Ukraine plombent l’ambiance générale, mais après deux années de fêtes gâchées par la pandémie de Covid, il était difficile, voire impossible d’annuler les marchés de Noël et festivités lumineuses pour la troisième année consécutive. Tout au plus pouvait-on en réduire la voilure.

Quinze jours après avoir évoqué en ces pages les Plaisirs d’Hiver bruxellois et le Village de Noël liégeois, ainsi que quelques événements d’avant-saison, les différents chalets artisanaux ou gourmands fleurissent aux quatre coins de la Wallonie. Nous vous proposons un petit tour qui n’a strictement pas vocation à l’exhaustivité.

Les Féeries du Parc à Ciney.

À en croire le programme, le marché de Noël cinacien n’aura pas grand-chose à envier aux mastodontes bruxellois et liégeois, si ce n’est sa durée (étalé sur deux longs week-ends – du 8 au 12 et du 15 au 19 décembre). Organisé par le Comité des Fêtes de Ciney et par la Ville, il a pour cadre principal le Parc Saint-Roch transformé en décor de conte de fées où se presseront pas moins de 273 exposants, soit 90 de plus que l’an dernier et 254 de plus qu’en 2017 lors de la première édition !). Ce qui fait son principal intérêt, ce sont les artisans qui représentent 80 % des chalets présents. Les autres seront tenus par des associations proposant à boire et à manger. 38 exposants investiront l’église des Capucins qui vendront exclusivement des produits d’art et artisanaux, faisant du lieu un vaste espace d’exposition de 500 m². Quant aux Féeries du Centre, place Monseu, elles constituent la petite sœur des Féeries du Parc et sont plus particulièrement destinées aux enfants et se dérouleront jusqu’au 8 janvier. Sa principale attraction en sera la patinoire aux côtés de manèges forains. Parmi les artisans présents, plusieurs sont cinaciens à l’image de Chantal Mélot qui proposera des réalisations en papier mâché, de Thierry Chaput, un artisan pâtissier venant avec sa “tarte au café” ou de Dylan Wouters qui proposera des décorations de Noël, des porte-clefs et des lithophanies réalisés avec une imprimante 3D.

Féeries de l’hiver à Malmedy.

Autre ville s’épanouissant quand revient Noël, Malmedy multipliera les activités dans la cité et tout autour, sans oublier que la ville propose d’échanger des “chèques commerces” disponibles notamment au Malmundarium (lequel propose actuellement des expositions sur la bière et sur le monde fascinant des abeilles). C’est dans cet espace que, ce week-end, seront mis en valeur les artistes et artisans malmédiens. Des jeux-promenades au départ de Malmedy et de Xhoffraix vous inviteront à la recherche des rennes de Noël, les gagnants tirés au sort se voyant offrir des chèques cadeaux. D’autres récompenses seront remises aux vainqueurs des trois circuits des crèches. Les amateurs de patinage… à roulettes auront à disposition une piste de rollers place Albert Ier et bien évidemment, un marché de Noël avec une dizaine de chalets proposera nourriture et artisanat chaque long week-end de décembre, jusqu’au 8 janvier. Les 10 et 27, respectivement à Bellevaux et Xhoffraix, auront lieu des marches aux flambeaux.

Namur en Lumière.

Nous évoquions voici quelques semaines le parcours lumière de Metz. Cette année, inutile de courir si loin puisque la capitale wallonne jouera sur la mise en lumière de son patrimoine, une initiative lancée en 2020 mais qui en cette première année post-covid, devrait attirer la grande foule. Une trentaine d’artistes, d’opérateurs et de collectifs namurois ainsi qu’un artiste invité (le Français Rémi Brun qui présentera L’homme qui marche face au vent devant le palais provincial) ont été mis à contribution pour concevoir ces mises en scène inédites. Neuf mises en scène utilisant la lumière, les arts, les technologies seront exposées aux quatre coins du centre-ville. Le fil conducteur sera le mouvement. À noter que ce parcours lumineux et poétique, qui marquera la ville de ces 2,9 km du 9 décembre au 8 janvier, de 17h à minuit, est entièrement gratuit et vient compléter l’offre du marché de Noël et de la piste de roller.