1. Tampax (années 50)

Pour le lancement de Tampax en Allemagne, la marque tape dans les clichés : deux Parisiennes chics dans un bar animé, deux Italiennes en bikini sur la plage jouant la carte de la complicité sur un ton discret et une infirmière allemande un peu austère qui vante le côté hygiénique des tampons. "Tampax, sûr et propre", jawohl Fräulein !


2. Nana (1985)

Un défilé de mode, de ravissants et pétillants mannequins, une ambiance colorée et fun : pas de doute, on est dans les années 80. Une brunette se rhabille. Son homme vient la chercher à moto. Elle embarque son sac duquel dépassent trois serviettes au packaging à noeuds-noeuds. "Un drôle de petit sachet qui ose se montrer" : la marque mise plus sur l'emballage que sur le produit.


3. Nana (1996)

Une prof entre dans la salle de classe devant ses élèves aux sourires goguenards qui lui ont fait une salle blague en renversant de l'encre sur sa chaise. Pas de problème, elle sort de son sac un paquet complet (!) de Nana et éponge sans complexe le liquide avec une serviette.


4. Always Ultra Plus (fin des années 80)

C'est l'époque des règles bleues et du comparatif à la Dash : la serviette ordinaire et plus épaisse qu'un lange versus la fine et ultra absorbante Always. Devinez qui gagne ? Enfin, on nous avoue que "le voile alvéonet unique empêche pratiquement le liquide (on ne va pas quand même pas appeler un chat un chat)de remonter". Mesdames, vous resterez donc presque au sec.


5. Vania Ultra

Dans la série "on ne sait plus quoi inventer pour vendre nos brols", voici la serviette à la sphaigne. Oui, oui, une mousse végétale au pouvoir méga absorbant que Vania «a découverte dans la nature». On imagine la toundra sibérienne massacrée à coups de pelleteuses pour récolter le précieux matériau.


6. Always Happy Period (2008)

Le mot "règles" est enfin prononcé. Bon, pour nous dire que "ce n'est vraiment pas la meilleure période du mois" mais que "c'est naturel". Merci, on le savait. Mais il y a du progrès.


7. Nett Procomfort (2014)

La marque réalise une série de spots en dessins animés au ton djeuns, assorti de deux tutoriels, un de dix secondes sur "comment ouvrir un tampon" (on ne rêve pas).


Tandis que l'autre de 1 minute 20, s'adressant visiblement aux toutes jeunes ados, qui explique comment mettre un tampon. Il précise à toutes fins utiles, avec un dessin sommaire de l'entrejambe à l'appui, où se trouve le vagin ("c'est au milieu"). Ouf, on a frôlé l'incident.


8. Bodyform (2016)

Ca y est : on voit enfin du sang dans une pub pour des serviettes ou des tampons ! Pas du sang de règles (ça reste inenvisageable) mais bien celui de nanas qui n'ont pas froid aux yeux et qui se blessent en pratiquant leur sport (rugby, boxe, VTT, danse classique, escalade, skate, course à pied). Viril.


9. Manpax (2015)

Et si les hommes avaient leurs règles ? Eh bien, c'est la Nasa qui se chargerait de concevoir les tampons. Une savoureuse parodie des publicités pour les rasoirs et autres produits d'hygiène masculins. C'est pour la bonne cause : l'accès aux toilettes dans le monde.


10. Claricup (2015)

La marque de coupes menstruelles joue la carte de l'humour et du gore : un vampire comme narrateur, un tampon trempé dans un thé bien rouge, une serviette arrosée d'un liquide vermillon épais. Vous reprendrez bien une petite coupe ?


11. Vania vs Tania

Et pour finir, cette irrésistible et involontairement hilarante publicité togolaise pour Vania qui semble avoir surtout pour but de lutter contre la vilaine contrefaçon Tania. Et avec Tania, gare au "croussa croussa en bas" !