Depuis près de deux ans, Jean-Acier Danès mêle ses deux passions : la lecture et le cyclisme.

Après une traversée de la France sur les traces des grands écrivains qu'il admire, il s'attaque à présent à l’Italie. Le jeune étudiant de 19 ans devrait ainsi parcourir 1000 km en six jours avec un ami. Ce périple, il l'a imaginé après sa lecture de Voyage en Italie de Giono. S'il pédale 200 kilomètres par jour (surtout de nuit pour visiter la journée), c'est aussi pour donner libre cours à son inspiration. Car à défaut de pouvoir se mesurer aux champions des deux roues, il rêve de devenir écrivain-voyageur. "Loin d’être moralisateur, je trouve que nos sociétés ont leurs charmes, mais elles oublient trop souvent les choses concrètes au profit d’une virtualisation excessive. Un bon vélo, une sacoche et à manger ; on peut découvrir tant avec si peu", écrit-il sur son blog.

© J.A Danès

Originaire du Touquet, Jean-Acier étudie à Lyon. Mais le voyage littéraire l'inspire d'avantage que le diplôme. Lorsqu'il ne lit pas ou ne s'empare pas de sa plume, il consacre son temps à l'entraînement et ses vacances à la route. Sur les traces de Paul Valéry à Sète, de Jean Vilar à Avignon, en route vers le cimetière du Père-Lachaise à Paris sur les sépultures d’illustres écrivains, à la villa du Mont-Noir où vivait Marguerite Yourcenar lorsqu'elle était jeune, l'étudiant remplit son carnet de route, livre ses récits sur son blog littéraire et ambitionne la sortie d'un roman pour la rentrée littéraire de septembre.