Magazine

Toute jeune, Kristina Pimenova multiplie les contrats de mannequin dans les plus grandes enseignes de mode. Mais, cette surexposition n'est pas du goût de tous.

Elle détient le titre de « plus belle petite fille du monde ». Du haut de ses 9 ans, Kristina Pimenova est mannequin. Un métier qu'elle exerce depuis l'âge de 3 ans. Et on peut dire que son CV est incroyable, de quoi jalouser de nombreux mannequins adultes. Alors que ses congénères jouent à la corde à sauter dans les cours de récré, la petite Russe pose pour Armani, Roberto Cavalli, Dolce & Gabbana, Benetton, Vogue, etc. Une carrière initiée par sa mère... un ex-mannequin.

© Facebook

"Kristina a débuté sa carrière lorsqu’elle avait 3 ans. Partout où sa mère se rendait, les passants mentionnaient à quel point elle était adorable. Ils lui ont conseillé de se lancer dans le mannequinat. Kristie s’est rapidement aperçue à quel point c’était amusant, notamment les défilés de mode. Depuis, elle savoure chaque instant", peut-on lire sur la page Facebook de la gamine suivie par plus de deux millions de personnes. Sa mère, Glikeriya Shirokova, prend tout en charge et s'occupe des réseaux sociaux, dont Intagram sur lequel la petite fille compte à ce jour plus de 340 000 followers, ainsi que YouTube. Et ses temps libres ? Il semble que Kristina les passe à la gymnastique sportive et rythmique, coachée par l'ancienne championne du monde Olga Kapranova. Un emploi du temps plus que chargé pour cette petite fille qui ne ressemble plus tant que cela à une gamine de 9 ans.

© Facebook

Kristina est partout. Sa mère connaît l'importance d'être exposée un maximum lorsqu'on est mannequin. Mais cette surexposition n'est pas au goût de tout le monde. En dessous des photos sur les réseaux sociaux, on peut lire un tas de remarques désobligeantes, limite obscènes. Beaucoup d'internautes sont choqués et accusent les parents d'hyper-sexualiser leur fille, certains vont même jusqu'à parler d'exploitation. "C'est trop pour son âge, ses parents ne semblent pas s'en rendre compte", dénonce une personne sur Facebook. "Elle est trop jeune pour une pose aussi explicitement sexuelle", s'insurge une autre sur Instagram.

© Facebook

© Instagram