Priscilla Sitienei est sur le point de réaliser son rêve. Cette arrière-grand-mère s'est en effet récemment inscrite à l'école de Ndalat au Kenya afin d'apprendre à lire. "Je voudrais pouvoir lire la Bible", explique-t-elle. 

Assise aux côtés d'enfants de 10 à 14 ans, celle qui est surnommée "Gogo" (grand-mère, dans le dialecte local) est une élève assidue. Dans un reportage tourné par la BBC, on peut voir la grand-mère arborer l'uniforme de l'école, prendre des notes dans son cahier, participer à des cours de gymnastique ou à des chants. Loin d'être exclue, elle fait la fierté de ses camarades de classe, parmi lesquels l'on retrouve ses six arrières petits-enfants. David Kinyanjui, instituteur dans cette école, affirme qu'elle est très aimée. "Elle joue beaucoup avec les autres élèves". Il faut dire qu'elle a mis au monde certains d'entre eux étant donné qu'elle est l'une des sages-femmes du village. Son amour des enfants la pousse également à raconter des histoires durant les temps de récréation, ce qui plait beaucoup à ses compagnons.

Celle qui est sans doute l'élève la plus âgée du monde, explique qu'elle veut "inspirer les enfants et leur donner envie d'avoir une bonne éducation. Trop d'enfants plus âgés ne vont plus à l'école car ils ont eux-même des enfants", regrette-t-elle. 

Une belle histoire qui montre qu'avec beaucoup de motivation, tout est possible.