Cent poitrines naturelles photographiées pour aider les femmes à aimer les leurs. 

Laura Dodsworth, une photographe britannique de 41 ans, a photographié anonymement la poitrine d’une centaine de femmes. Selon elle, nous avons une représentation irréelle des seins souvent magnifiés par Photoshop. Cette image biaisée crée une comparaison peu flatteuse et aussi un idéal inaccessible pour la gent féminine. Par son projet "Bare reality", Laura Dodsworth souhaite que les femmes aiment leur poitrine et s'acceptent comme elles sont.

Les personnes ayant accepté de se dévoiler ont entre 19 et 101 ans. Certaines ont eu un cancer du sein et ont dû subir une mastectomie, d’autres ont dû passer par une réduction mammaire. La photographe leur a demandé de dire ce qu’elles pensaient de leur poitrine. Beaucoup d'entre elles ont pleuré et ont vécu un moment chargé en émotions. Mme Dodsworth s’est rendu compte que ces entretiens ont servi de catharsis et ont permis d'aborder des aspects intimes tels que la sexualité, la maternité, l'image corporelle, le vieillissement ou la maladie.

Via le site Kickstarter, elle recueille des dons afin de faire de son projet un livre. Elle compte aussi verser  une livre sterling par livre vendu à une association contre le cancer du sein.