Je plonge dans la Journée internationale de la danse

Depuis 1982, le 29 avril est décrété «Journée internationale de la Danse». En Belgique, elle est chaque année organisée le samedi qui précède. Plongée virtuelle dans le travail de la chorégraphe Isabella Soupart et du pianiste/producteur Guy Vandromme, Stretch + Timemonochromes est un projet de danse/musique/vidéo créé en soutien aux personnes socialement isolées en raison du Covid-19, et inscrite dans le projet interdisciplinaire Resil(i)ence – où les deux artistes expérimenteront les valeurs créatives, sociales et multiculturelles de l'écologie acoustique et de la lenteur. Dans cette première version, la danseuse/performeuse Sara Tan entre en dialogue avec l'artiste vidéaste Ingel Vaikla sur diverses œuvres sonores. À découvrir en première mondiale ce samedi 25 avril, à 17h, dans le cadre du festival online Dag van de Dans, sur Facebook, IGTV, Youtube et Vimeo. M.Ba.

J’écoute le nouveau morceau des Stones

Même le coronavirus n'aura pas leur peau. Increvables, les Rolling Stones, ont sorti vendredi "Living in a Ghost Town". Premier single original depuis 2012. La joyeuse bande "enregistrait de nouveaux morceaux avant le lockdown, et l'un d'entre eux résonnait parfaitement avec ce que nous vivons aujourd'hui. Nous avons donc travaillé dessus pendant la quarantaine". Plus bluesy que rock'n'roll, le morceau aurait été composé il y a plus d'un an à Los Angeles par le groupe, qui planche sur un nouvel album.

Je m'initie à l’architecture croate

Malgré la crise, Bozar Cinéma a réussi à maintenir, grâce à sa plateforme BOZAR@Home, deux de ses prochains événements, consacrés au cinéma russe indépendant (du 26 au 28/5) et au cinéma croate. Conçue dans le cadre de la Présidence croate de l’Union européenne, la programmation « Concrete Utopia » propose de découvrir, du 28/4 au 5/5, gratuitement sur Bozar.be, trois épisodes de la série documentaire Slumbering Concrete. Lancée en 2016, celle-ci offre une « brève introduction à l'histoire artistique et sociale de la Croatie », en se penchant sur l’héritage de l’architecture socialiste et moderniste des années 60 et 70. Egalement au programme House on the Sand, seul long métrage d’Ivan Martinac en 1985. Ayant suivi des études d’architecture, le cinéaste s’est largement inspiré de l’architecture du quartier résidentiel de Spit 3 pour concevoir ce classique du cinéma underground croate. H.H.

© Bozar

Je joue au premier jeu du Centre Pompidou

Appelé Prisme 7, le jeu est disponible gratuitement, sur mobile (IOS/Android) et ordinateur (PC/Mac). Il invite le public – ados comme adultes – à découvrir de manière interactive des œuvres majeures de la collection du Musée national d’art moderne. Conçu en association avec Olivier Mauco de Game in Society et Abdel Bounane de Bright, Prisme 7 propose aux joueurs, à partir de 12 ans, une immersion dans un univers artistique et poétique. G.Dt