Je demande de l’aide à un bibliothécaire du réseau Eurekoi

Vous cherchez des livres sur des lanceurs d’alerte, des films fantastiques arabes,.. ; le site www.eurekoi.org constitué d’un réseau de bibliothèques belges et françaises répond gratuitement en 72 heures. Via le site officiel, Facebook , ou une app’ disponible sur AppleStore et GooglePlay ; la réponse propose soit une liste de 3 à 6 titres (littérature adultes, littérature jeunesse, BD, séries et films), soit une sélection de ressources accessibles sur le Web ou dans les bibliothèques les plus proches de votre domicile. F.Ds

Je regarde un film musical avec Asia Argento et sa fille

Disponible gratuitement, ce jeudi à 11h, sur Vimeo , Shadow est un court métrage expérimental et musical réalisé à quatre mains par l’artiste vidéo Pascal Greco et le musicien électro suisse Philippe Pellaud, alias Kid Chocolat. Le second avait déjà signé la BO de Super 8 du premier. Cette fois, ils cosignent en duo cette plongée schizophrénique vers la folie, sur les traces d’une jeune fille perdue dans une forêt, qui fait office de long clip à l'album homonyme sorti en vinyle il y a quelques semaines et désormais disponible sur les plateformes de streaming comme Spotify ou Deezer .

Très inspiré par le cinéma fantastique, et notamment par le maître italien Dario Argento — on lui doit l’album Who's afraid of Dario Argento? en 2001 —, Pellaud collabore régulièrement avec sa fille Asia. On la retrouve ici aux côtés de sa fille Anna-Lou Castoldi (qu’elle avait déjà fait tourner dans son dernier film, le très égocentrique L’Incomprise ). Pour 35 minutes expérimentales assez planantes, portées par la puissance évocatrice de la bande originale de Pellaud et des images de Greco. Malgré une voix off perchée et franchement pompeuse, Shadow offre une étrange résonance avec la fin d’un monde que l'on semble vivre actuellement… H.H.

© D.R.

Je projette des extraits de films pour mes voisins

Le Kinograph de Bruxelles propose à sa communauté de spectateurs (et plus, si affinités) une initiative sympathique ce samedi 25 avril à 21h30 : le “Ciné des Confinés”. L’idée : que les personnes possédant un rétroprojecteur le braquent depuis chez eux sur un mur dégagé et projettent un montage d’extraits de films d’une trentaine de minutes pour leurs voisins. Les participants recevront un fichier, préparé par le KinographLe Kinograph a lancé en début de semaine un appel auprès de ses spectateurs et bénévoles via sa page Facebook : tous ceux qui possèdent un rétroprojecteur et une vue sur un mur dégagé depuis chez eux sont invités à projeter un film pour leurs voisins. Pour obtenir le fichier, il suffit de se manifester en message sous le post du Kinograph.