Je regarde... des “Friends” pour penser aux vrais

Coffee and sofa pour mater Monica (Courteney Cox), Rachel (Jennifer Aniston), Phoebe (Lisa Kudrow), Ross (David Schwimmer), Joey (Matt LeBlanc) et Chandler (Matthew Perry), les Friends de la célèbre sitcom affalés de même. Dix saisons, 236 épisodes, 86,5 heures d’humour et de (b)romance bienvenus. Retour à une époque pré-11 Septembre, pré-apps, pré-FB, pré-Covid-19. (Mais pas pré-Trump, croisé par Chandler et Monica dans un casino.) Friends est une des rares séries terminée sur des records d’audience, en 2004. Checked par une ado née deux ans après.

Friends, dix saisons, à voir sur Netflix

Je lis… des “Tracts de crise” inédits chez Gallimard

Depuis sa création en février 2019, la collection “Tracts” des éditions Gallimard invite à “comprendre ce qui s’actualise plus ou moins manifestement dans l’actualité, ce qui se révèle dans l’événement, le débat du jour ou le climat social”. Elle ne pouvait donc que s’adapter à la période de confinement. Chaque jour désormais, “Tracts” publiera, sous forme numérique, des textes brefs et inédits d’auteurs déjà publiés dans la collection ou se sentant proches de celle-ci. Ces textes seront proposés gratuitement en téléchargement. Après la crise, ceux-ci devraient être rassemblés dans un recueil spécial qui sera édité.

Je regarde “Au théâtre ce soir” grâce à la RTBF

“Les décors étaient de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell”: cette phrase réveillera les souvenirs de tous ceux qui, dans le passé, étaient adeptes de l’émission Au Théâtre ce soir. Une tradition que la RTBF réveille à l’occasion du confinement en donnant accès, sur sa plateforme Auvio, à une collection baptisée “Arts de la scène” riche de 27 spectacles enregistrés au cours des 4 dernières saisons. Une offre disponible depuis mercredi soir. Théâtre National, Jean Vilar, KVS, Brocoli Théâtre, Théâtre de Liège, Théâtre de Poche, Le Parc, Varia, Opéra royal de Wallonie, Théâtre de la Toison d’Or, Théâtre Le Public,... Tous les genres et tous les univers se donnent rendez-vous sur nos écrans.

Je joue avec Lockdown Music, le projet participatif de Henri PFR

Taper du poing sur la table, se frapper la tête contre un mur, tambouriner sur une casserole, déchirer du PQ, manger des pâtes crues : tous ces bruits et bien d’autres, le DJ et producteur bruxellois Henri PFR va les collecter pour les intégrer dans un morceau unique qu’il publiera sur ses réseaux sociaux dans le courant du mois d’avril. Les artistes en herbe ? Vous ! Jusqu’au 27 mars à minuit, tout un chacun est invité à lui transmettre par email à l’adresse lockdownmusic@henripfr.com des vidéos (format paysage) de vous faisant de la “musique”.