Les pollens sont de retour, semant encore un peu plus la confusion avec la venue des rhinites allergiques.

Gorge qui gratte, nez qui coule et soudain, on s'inquiète, ce qui est normal dans la situation dramatique actuelle. Sauf que les pollens sont de retour et les personnes à terrain allergique, surtout aux bouleaux peuvent déjà en ressentir les effets. " La saison pollinique du bouleau a démarré. Les concentrations journalières sont encore relativement faibles mais elles augmentent progressivement. Certaines personnes particulièrement sensibles ou localement très exposées pourraient déjà ressentir des symptômes", explique Sciensano.

Alors pas de panique, entre rhinites allergiques et Covid-19, les symptômes diffèrent, comme l'explique notre vidéo ci-dessus.

A noter que lorsque l’on souffre d’allergies, on est plus fragile vis-à-vis des infections. "Mais le fait de prendre un traitement antiallergique remet les pendules à zéro", explique une allergologue. "Sous traitement, on redevient comme tout le monde.