Amanda Hendrick a peut-être été élue femme la plus élégante d’Ecosse, il n’en est pas moins que son extrême maigreur choque. La marque Drop Dead a récemment été condamnée pour avoir exhibé des photos de la jeune mannequin en bikini.

Ce n’est pas une première dans le monde de la publicité. En mai dernier, en France, le jury de la déontologie publicitaire avait déjà interdit la diffusion d’une vidéo de la marque The Kooples présentant une jeune fille anormalement maigre. Cette fois, c’est son équivalent au Royaume-Uni (Advertising Standards Authority) qui tire la sonnette d’alarme.

Amanda Hendrick, top model de 21 ans, ne passe plus inaperçue, malgré sa maigreur. Après avoir publié des clichés de la jeune femme en bikini, la marque « Drop Dead Clothing » a été sommée de tous les retirer. “L’Avertising Standars Agency” a reçu des plaintes et a ensuite déclaré que ces photos sont “socialement irresponsables”.

L’agence d’Amanda s’est défendue. Elle estime que le mannequin ne souffre d’aucun trouble alimentaire, tout en insistant sur le succès qu’elle apporte à l’entreprise depuis trois ans. Elle ajoute également que la jeune femme porte des vêtements de taille 36/38… Difficile à croire!

Amanda Hendrick a déjà posé pour Vogue, défilé pour Christian Dior et sera bientôt le nouveau visage de la campagne de Noël pour Topshop. Déjà une belle carrière! Mais ne devrait-on pas s’alarmer face à l’image de la féminité qu’elle véhicule?