Magazine

L'expérience d'Alun Morgan est pour le moins insolite. A son réveil suite à un accident vasculaire cérébral, cet Anglais de 81 ans ne parlait plus que le Gallois. Une langue qu'il n'avait jamais réellement apprise. Et l'anglais? Oublié! Après trois semaines de coma, il lui était devenu naturel de parler le gallois si bien qu'il ne s'en est pas aperçu tout de suite.

L'homme a cependant vécu quelques mois au Pays de Galles avant d'en être évacué durant la Seconde Guerre mondiale, rapporte The Independent. La BBC assure quant à elle qu'il y a résidé 4 ans. Quoiqu'il en soit, le vieillard a expliqué aux médias anglais qu'il n'avait pas parlé cette langue depuis 70 ans.

A la station de radio, il a confié que cette amnésie avait duré deux-trois jours. "Les mots anglais sont revenus progressivement, mais ce n'était pas facile", assure-t-il. D'après ses dires, Alun Morgan a dû prendre des leçons pour reprendre complètement le contrôle de sa langue maternelle. Le gallois, qu'il a parlé couramment peu de jours, s'est envolé aussi vite qu'il était arrivé.

Joe Korner de la Stroke Association explique à The Independant que l'aphasie n'est pas rare suite à un AVC. Mais dans la plupart des cas, les malades se contentent de parler leur propre langue avec un accent différent et ont parfois du mal à se souvenir de certains mots. Parler totalement une autre langue est donc parfaitement exceptionnel.