La Kärcher Cleaning Study révèle des résultats étonnants

Selon cette étude annuelle concernant le monde entier, nettoyer fait partie non des "punitions de la vie" mais serait une activité feel good qui permet de déstresser en "ne pensant plus" : 75% des Britanniques déclarent ainsi passer la serpillière lorsqu'ils sont stressés. Résultat, 84% d'entre eux se sentent apaisés et plus détendus.

Globalement, on passe 2h52 par semaine à nettoyer. Ce sont les Russes qui gagnent avec 4h49. Mais les Belges ne sont pas en reste non plus. Avec 3h39, nous nous classons nous aussi largement au-dessus de la moyenne. En outre, 45% des répondants déclarent vouloir consacrer plus de temps encore au nettoyage. Les Japonais ferment le classement avec seulement 1h29 par semaine dédiée au nettoyage : la conséquence d'un intérieur minimaliste (et minuscule dans les grandes villes) ?

L'enquête de Kärcher révèle également que le samedi n'est plus nécessairement le jour de la semaine consacré au nettoyage. Par le passé, un jour précis de la semaine était habituellement réservé aux tâches ménagères. Les résultats de l'enquête démontrent une plus grande flexibilité en la matière. On nettoie plutôt la semaine, sur plusieurs jours en répartissant les tâches.

Et seulement 1 Belge sur 10 fait appel à un service de nettoyage payant.

© Kärcher