Magazine

Les photos de Bernard-Henri Lévy s'affichant auprès de combattants kurdes opposés à Daesh font jaser sur la toile. Mais elles font aussi l'objet de détournements en tous genres...

Via son compte Twitter, l'écrivain de 66 ans fait vivre ses pérégrinations dans le Kurdistan irakien entre Kirkouk, Erbil ou Mossoul à ses nombreux followers. Homme de terrain mais aussi de communication, l'essayiste à la chemise blanche s'illustre, une nouvelle fois, dans le storytelling à travers une série de clichés qui feuilletonne son dernier déplacement en terrain hostile après son passage en Ukraine lors de la révolution l'an dernier ou en Lybie en 2011 au moment de la chute de Kadhafi.

Ainsi, on y découvre BHL en première ligne face à Daesh, BHL qui emmène une délégation de femmes soldats, BHL qui consulte une carte de la région avec un général.


Bref, il n'en fallait pas moins pour que les twittos tournent en ridicule l'exercice de com' de BHL. Gloup, gloup...


Des petites blagues qui n'ont pas plu à Liliane Lazar, l'éditrice du site web et du compte Twitter du philosophe français. Résultat, la community manager s'est fendue de deux posts vengeurs. Twitter, son univers impitoyable et sa formidable cour de récré virtuelle...