Trois plaques à la mémoire des victimes des attaques contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher ont été dévoilées ce mardi en présence de François Hollande et des familles. Mais sur celle apposée sur la façade de l'ancienne rédaction du magazine, figure une erreur. Le nom du dessinateur Georges Wolinski est mal orthographié.

© AFP

La mairie de Paris a indiqué que l'entreprise qui a gravé la plaque en se trompant allait corriger son erreur dans l'heure au mastic, en attendant qu'une nouvelle plaque vienne remplacer la première d'ici 48 heures. La municipalité a précisé avoir tout de suite informé la veuve de Georges Wolinski, Maryse, qui a pris acte.

Selon AFP, la plaque été recouverte provisoirement d'un voile noir. 

Sur Twitter, les réactions se sont multipliées. Certaines sont acerbes, d'autres teintées d'humour.