Magazine Récurer les toilettes, faire la vaisselle ou le repassage… Est-ce que les mâles s’y mettent ? Visiblement, il n’y a pas de quoi se trémousser comme le démontrent les résultats d’une enquête menée par l’Institut National d’Études Démographiques sur la répartition du temps de travail domestique.

  • 2 h 30 de travail domestique en moins par jour.
Une soustraction qui s’étale sur un demi-siècle. Grâce à quoi ? Non pas grâce à un investissement des hommes mais plutôt grâce à la technique et à l’arrivée des appareils ménagers en tout genre. Et oui mesdames, le mixeur a sa part de responsabilité dans notre liberté !
  • 80 % des tâches domestiques sont encore assumées par des femmes.
  • 15 % des couples sont égalitaires dans la répartition du ménage. Qui sont les heureux élus ? En général des couples diplômés où les deux apportent chacun la moitié des revenus.
Conclusion ? Dans le domaine public, la femme peut aujourd’hui prétendre à une égalité avec le sexe masculin. Côté privé, il y a encore du boulot !