C'est l'objet que tout le monde veut avoir à portée de main : un flacon de gel hydro-alcoolique. Mais la rupture de stock est proche, les pharmacies sont "dévalisées" chaque jour, comme le confirme la pharmacie De Oost à Etterbeek

.

On peut cependant en fabriquer soi-même facilement, à base d'ingrédients naturels que l'on trouve en pharmacie. La "recette" que l'on vous conseille est celle recommandée par l'OMS qui convient à tout le monde, même aux femmes enceintes puisque l'on n'y ajoute pas d'huiles essentielles.

Les ingrédients

Pour 100 ml de liquide antibactérien

Ethanol 96% (soit de l'alcool dénaturé) : 83.33 ml

Péroxyde d'hydrogène à 3% : 4.17 ml

Glycérol 98% : 1.45 ml

Eau distillée (eau bouillie refroidie) pour atteindre 100 ml

La fabrication

1. Verser la quantité d’alcool nécessaire à la préparation du produit dans le récipient gradué servant au mélange qui possédera un couvercle.

2. Ajouter le peroxyde d’hydrogène (H2O2). "La seule chose un peu plus délicate est de diluer le péroxyde d'hydrogène souvent vendu à 30% pour le ramener à 3%. Pour cela, on dilue 10 ml de péroxyde d'hydrogène dans 90 ml d'eau distillée et, de cette solution, on prend la quantité nécessaire", nous indique-t-on à la pharmacie De Oost.

3. Ajouter le glycérol. Le glycérol étant une substance visqueuse adhérant aux parois, rincer le cylindre avec un peu d’eau distillée ou d’eau bouillie refroidie, et verser le contenu dans le récipient servant au mélange

4. Ajouter l’eau distillée ou l’eau bouillie refroidie jusqu’à atteindre 100 ml

5. Afin d’éviter toute évaporation, fermer rapidement le récipient à l’aide du bouchon à vis ou du couvercle prévus à cet effet.

6. Mélanger la préparation en agitant délicatement le récipient ou à l'aide d'une spatule.

7. Répartir immédiatement la préparation dans les flacons de distribution.

8. Placer les flacons remplis en quarantaine pendant 72 heures, délai permettant la destruction des spores bactériennes potentiellement présentes dans l’alcool ou dans les flacons (neufs ou réutilisés).

Fabriquer un gel

Pour cela, on utilisera de l'aloe vera (qui est un allergène, mieux vaut alors s'en passer si on a un terrain propice aux allergies), il vous faudra (pour environ 50ml) :

  • 15 g de gel d'aloe vera
  • 9 g d'alcool à pharmacie à 60° (ou plus)
  • 0.6 g de glycérine végétale
  • 1 g de lanoline
Verser les 15 grammes de gel d’aloe vera bio dans un récipient.

Versez l’alcool dans un autre récipient.

Mélanger le contenu des deux récipients dans un seul autre, en intégrant à chaque fois environ un quart de chaque récipient, et intégrer énergiquement avec un petit fouet, jusqu’à une homogénéisation complète.

Ajouter la lanoline et la glycérine végétale pour la douceur, l’une après l’autre, et mélanger pour rendre le tout homogène.

Verser dans de petits contenants propres.

A savoir

- Mode d’emploi : Remplir la paume d’une main avec la solution et frictionner toutes les surfaces des mains jusqu’à ce que la peau soit sèche.

- Doit-on rajouter des huiles essentielles ? Il est possible de rajouter quelques gouttes d'huiles essentielles d'origan, de lavande ou de ravintsara lorsque le produit est peu utilisé mais "comme cette solution sera utilisée de manière fréquente, mieux vaut éviter tout allergène".

- L'utilisation de solution désinfectante doit aussi s'accompagner d'un lavage régulier des mains pendant au moins 30 secondes.