Se raser de près pour se protéger du coronavirus : cette idée s'est répandue à toute vitesse aux Etats-Unis...


Une publication qui semble tout à fait officielle parce que provenant d'une autorité sanitaire américaine, le Center for Disease Control and Prevention et voilà que beaucoup d'hommes américians se précipitent sur leur rasoir ou chez le barbier... Tout est parti d'une infographie indiquant que les hommes seraient mieux protégés du coronavirus s’ils sont rasés de près et ne portent pas de barbe.

Elle a été largement partagée via Twitter. Sur cette infographie, on peut voir tous les types possibles de barbes et de moustaches avec une indication verte pour les genres permettant le bon port d’un masque de protection et une autre rouge pour les barbes trop volumineuses qui ne se combineraient pas avec un masque.

En fait, cette image n'est pas nouvelle et n'a rien à voir avec le COVID-19. 


En fait, cette infographie n'est pas liée à l'épidémie actuelle de COVID-19, elle provient d'une démonstration en 2017 de la façon dont le masque N95 doit être ajustée pour filtrer correctement l'air, explique le site scientifique IFL Science qui a fait le tour de nombre de fake news. Le document est basé sur les types de barbes et moustaches répertoriés par Movember ce mouvement qui demande aux hommes de laisser pousser barbe et moustache pour montrer leur implication dans la lutte contre le cancer de la prostate ou du testicule. Ce qui lui a donné un capital sympathie très efficace pour le partage sur les réseaux sociaux !

Le CDC ne recommande en plus pas l'utilisation de respirateurs en dehors du lieu de travail pour se protéger contre les coronavirus, indique IFL Science. Le port systématique d’un masque de protection pour les personnes ne présentant pas de symptômes n'est pas à l'ordre du jour en Belgique.