Un appel à des femmes ayant avorté et qui acceptent d'être photographiées aura lieu dès le 28 septembre prochain. Une campagne contre les tabous liés à l'avortement.

Les associations GACEHPA (Groupe d'Action des Centres Extra Hospitaliers Pratiquant des Avortements), LUNA (Union néerlandophone des centres d'avortement), et IPPF Europe (International Planned Parenthood Federation) organisent une campagne de sensibilisation pour lutter contre la stigmatisation de l'avortement dans le cadre des 25 ans de la loi sur l'avortement en Belgique, peut-on lire jeudi dans un communiqué. Un appel à des femmes ayant avorté et qui acceptent d'être photographiées aura lieu dès le 28 septembre prochain. 

Un colloque sera également organisé le 3 avril 2015. La Belgique fêtera les 25 ans de la loi sur l'avortement en 2015. Le GACEHPA, la LUNA et l'IPPF dénoncent pourtant la stigmatisation persistante de cette intervention, "que ce soit dans la pratique quotidienne de cet acte médical, envers les femmes qui ont eu recours à un avortement mais également envers les personnes qui travaillent dans des services d'avortement (médecins, accueillantes etc)", selon le communiqué.

Une première action débutera samedi 28 septembre, lors de la "Journée Mondiale d'Action pour l'Avortement Sûr et Légal" et se terminera au mois de novembre. Un appel sera lancé aux femmes belges ayant avorté et qui souhaiteraient se faire photographier pour la campagne. Tous les portraits obtenus seront ensuite fusionnés et combinés dans une affiche avec le slogan suivant "25 ans de la loi sur l'avortement en Belgique - Pour votre sœur, votre amie, votre fille, vos collègues, votre mère".

"Nous sommes convaincus que la franchise et la spontanéité de ces femmes aideront à réduire toujours un peu plus les tabous qui collent encore à l'avortement. Les photos seront réalisées par une équipe de jeunes photographes artistiques", expliquent les organisateurs de l'action.

Les portraits seront utilisés publiquement lors de la campagne de sensibilisation et du colloque. Ce dernier se déroulera à Bruxelles le 3 avril 2015 et regroupera des experts venant du monde entier afin de débattre de la question de la perception négative de l'avortement.

Les associations souhaitent ainsi attirer l'attention sur le 25e anniversaire de la loi sur l'avortement, mais également chercher à contrer la stigmatisation d'une manière positive, poursuit le communiqué.