Mais qui a bien pu peindre une fresque de pénis sur une façade à la Barrière de Saint-Gilles ?

La question est sur toutes les lèvres. Des rumeurs affirmaient que l’artiste Bonom était à l’origine de cette œuvre, mais le principal intéressé a démenti. "La fresque a été réalisée dans la nuit de mercredi à jeudi, mais je vous assure que ce n’est pas la commune qui l’a commanditée", a ironisé l’échevin de la Propreté Carlo Luyckx (PS). Le chef de file de l’opposition CDH Vincent Henderick interpellera le collège lors du prochain conseil communal.

Ce n'est pas la seule oeuvre du genre à Bruxelles. Une autre fresque très particulière a également fait son apparition récemment à la rue des Poissonniers.

© DR