Veuve Clicquot vient de lancer une initiative d'enfouissement de bouteilles sous la mer Baltique. Elles seront ouvertes dans 50 ans.

En 2010, un trésor caché a été découvert au fond de la mer Baltique... Dans une épave antique au large d'Åland d' ont été trouvés quelques-uns des plus anciens champagnes encore buvables dans le monde, plusieurs de ces bouteilles se révélèrent avoir été élaborées par la fameuse Maison Veuve Clicquot.

En novembre de la même année, dix des bouteilles retrouvées ont été ouvertes et goûtées par une poignée d'amateurs éclairés. Le choc : toutes les bouteilles étaient buvables et même très peu altérées ! La raison ? Au fond de la mer sont réunis trois éléments essentiels pour un vin de garde : l’absence de lumière, une température constamment basse et les grandes profondeurs de la mer.

La Maison Veuve Clicquot a alors décidé d'initier un programme un peu fou : "Cellar in the Sea". Une initiative qui marque le début d’une expérience de 50 ans, qui sera menée dans un environnement contrôlé. Une sélection de Carte Jaune non millésimée (en 75 cl et magnum), de Vintage Rosé 2004 et de vins demi-secs sera placée à l’intérieur du « Åland Vault », avant d’être plongée à 40 mètres sous la surface de la mer, où son évolution sera contrôlée par les Chefs de caves de la Maison. Ceux-ci surveilleront également une sélection absolument identique, qui sera conservée dans les célèbres crayères de la Maison, à Reims.

Afin de recréer les mêmes conditions de vieillissement, le « Åland Vault » sera immergé près du site où l’épave fut découverte. Avec sa faible salinité (20 fois moins forte que dans l’océan) et sa température constante de 4 °C, la mer Baltique offre un environnement exceptionnel. L’immersion des bouteilles à 40 mètres de profondeur empêchera toute algue de s’y attacher, évitant ainsi que les vins ne développent d’arômes iodés.

Les premières bouteilles destinées au programme « Cellar in the Sea » ont été immergées le 18 juin 2014.