Magazine

Une ancienne mannequin pour Vogue, qui gagnait près d'un million de dollars par an au sommet de sa carrière, est aujourd'hui sans abri et vit dans les rues de Barcelone, selon El Periódico.


Nastasia Urbano, 57 ans, que l'on a pu voir dans des campagnes aux côtés d'autres tops comme Linda Evangelista, avait été le visage du célèbre parfum Opium d'Yves Saint Laurent. A 20 ans, la belle Espagnole avait déjà fait la couverture de magazines comme Vogue en Europe et s'était installée à New York où elle était signée par la célèbre agence Ford Models.

Une vie de reine auprès des plus grandes stars

"J'ai fait tous les magazines, j'étais aimée de tout le monde", a-t-elle expliqué à El Periódico. "On me donnait un million de dollars par an pour seulement 20 jours de travail, pendant trois ou quatre ans." "Je dînais un jour avec Jack Nicholson, le lendemain avec Andy Warhol ou même Roman Polanski. Je faisais la fête avec Melanie Griffith, Don Johnson, Simon et Garfunkel." "J'étais sur le point d'aller au mariage de Madonna avec Sean Penn parce que l'acteur américain David Keith était invité et je sortais avec lui à ce moment-là. Mais ce jour-là, nous nous sommes levés avec une gueule de bois et nous ne pouvions pas nous lever. J'avais tout, je vivais comme une reine."

Mais elle a expliqué que sa vie avait changé après avoir rencontré l'homme qui est devenu son mari et le père de ses enfants. Après qu'elle ait financé leur train de vie, il ne lui a plus "laissé rien d'autre que les vêtements que j'ai sur le dos". "La seule bonne chose que je retire de cette relation, ce sont mes enfants. Le reste était horrible." "Il a tout payé avec mon argent. Deux jours seulement après l'avoir connu, il voulait que je lui achète une BMW. Et moi, comme une imbécile, j'ai signé un chèque. J'étais amoureuse"

"Je veux vivre pas seulement survivre"

Nastasia Urbano, qui souffre de dépression, explique qu'elle a été expulsée de toute une série de logements parce qu'elle ne pouvait plus payer le loyer. Aujourd'hui, elle dort soit sur des canapés d'amis ou des halls de distributeurs automatiques de banques. "Je veux vivre, pas seulement survivre. J'en ai assez de survivre et de demander de l'argent. Tous les gens autour de moi sont partis, tout le monde s'en va et je ne suis pas surpris." Nastasia a commencé sa carrière dans le monde de la mode à Barcelone et a ensuite été mannequin pour des marques renommées telles que Revlon et Yves Saint Laurent, faisant la couverture de Vogue en 1981. Depuis la publication de cet article, d'anciennes collègues se sont proposées de l'aider.