Un plaidoyer émouvant qui n'est visiblement pas au goût de tous. Outre les remarques désobligeantes de quelques internautes, Emma Watson est prise en cible par un pirate informatique.

L'événement n'est pas passé inaperçu. Ce week-end, au siège des Nations Unies à New York, Emma Watson a prononcé un discours poignant à propos de l'égalité des sexes. La jeune actrice, ambassadrice auprès de l'ONU, lançait la campagne HeForShe, qui doit inciter les hommes à se mobiliser aux côtés des femmes. Largement approuvée, son intervention ne semble pas au goût de tous...

« Emma, tu es la suivante ». C'est le nom d'un site initié par un pirate informatique. Complètement disgracieux envers la jeune fille, cet utilisateur du fameux forum 4chan, n'a pas hésité à insulter Emma Watson. Des insanités effacées à l'heure actuelle, mais d'un ton purement machiste. La page affiche également une photo de l'actrice en pleurs, avec un décompte qui s'achèvera vendredi à minuit et ces mots "N'oublie jamais, le plus important reste à venir". La menace? C'est de dévoiler des images d'Emma nue, tout comme Jennifer Lawrence, Kate Upton, Avril Lavigne et plein d'autres célèbres victimes du scandale de vol des données informatiques. Lorsque l'affaire a éclaté au grand jour, l'interprète d'Hermione avait réagi sur twitter: "Pire que de voir la vie privée des femmes violée sur les réseaux sociaux, c'est de lire les commentaires qui les accompagnent et montrent un tel manque d'empathie."



Il se peut que cette menace ne soit qu'un canular. En attendant, le piratage d'envergure de photos intimes inquiète. Et c'est sans compter les remarques machistes, dont celles qui ont aussi circulé sur les réseaux sociaux après le plaidoyer d'Emma Watson sur le féminisme.