Difficile lorsqu'on est une femme (et même un homme) de rester indifférente aux propos jugés sexistes de Tayyip Erdogan. A plusieurs reprises, il a choqué de nombreuses Turques, mais aussi l'opinion internationale. Et ce dimanche, on vote en Turquie pour les législatives. L'occasion pour les internautes féminines de montrer leur désaccord envers la politique de leur président. Et elles lui tournent le dos ! Mais ce n'est pas qu'une expression, elles le font vraiment.

Ce mouvement de protestation très viral est né à Igdir, à l'est de la Turquie. Lorsque le convoi du président à traversé les rues de la ville pour une visite dans un centre de coordination des élections, plusieurs manifestants, dont des femmes, lui avaient alors tourné le dos en montrant le signe de la victoire avec leurs doigts. Erdogan a interprété cela comme ... un geste sexuel. "Je vous demande pardon, mais elles ont tourné le dos alors que nous étions en train de nous diriger vers un centre électoral. Bien sûr, la décence ne permet pas de vous dire ce que cela signifiait", a-t-il déclaré. Il a poursuivi en laissant sous-entendre que si les femmes veulent avoir leur mot à dire en politique, alors qu'elles siègent au Parlement. Des propos jugés sexistes par des milliers de femmes qui inondent actuellement les réseaux sociaux de photos d'elles de dos avec le hashtag #SırtımızıDönüyoruz ("NousTournonsLeDos"). Une nouvelle colère virale qui rappelle celle de juillet dernier lorsque des femmes du monde entier ont répondu au vice-premier ministre Bulent Arinç qui déclarait peu approprié pour une femme le fait de rire fort en public.