Magazine

Quelque 400 personnes ont participé dimanche à la première édition de l'événement "No Pants Subway Ride" à Bruxelles, selon les estimations de la Stib et de la police fédérale. Les participants ont voyagé sans pantalon entre les stations de métro Louise et Sainte-Catherine, attirant les regards des passants. Une vingtaine de personnes ont manifesté contre l'initiative à Louise. 

Le principe est simple: les participants doivent se rendre sans pantalon dans le métro et agir le plus naturellement du monde.

Un événement mondial

Dimanche en slip dans le métro: des voyageurs à Sydney, Hong Kong, Pékin et New Delhi ont donné dimanche le coup d'envoi de la 13e journée mondiale "sans pantalon", une manifestation loufoque lancée à New York en 2002.

Une soixantaine de grandes villes, dont Bruxelles, doivent participer à l'événement "No Pants Subway Ride" destiné à apporter un "grain de folie" dans le quotidien des citadins.

A Bruxelles, les participants se retrouveront à 15 heures au métro Louise. L'événement doit durer une heure et passera par la station Arts-Loi pour finir à la station Sainte-Catherine. Plusieurs centaines de personnes ont annoncé leur participation sur la page Facebook de l'événement.

A Paris, rendez-vous a aussi été fixé à 15H00 à la station Charles de Gaulle-Etoile. Conditions: "Être prêt à prendre le métro sans pantalon et être capable de garder un air sérieux en le faisant", écrivent les organisateurs parisiens sur leur page Facebook.

A Sydney, en plein été austral, un petit groupe a enlevé le bas avant de s'aventurer dans le métro du centre-ville sous le regard circonspect de touristes dominicaux. D'autres adeptes ont exhibé leurs jambes à Melbourne, Adelaïde et Brisbane.

A Pékin, ils n'étaient qu'une poignée à avoir osé sortir dans cet accoutrement. "Je veux montrer que (les Chinois) s'internationalisent", a expliqué Huang Li, 22 ans, en sous-vêtement bleu à pois.

Quelques dizaines de personnes à Hong Kong, expatriés et jeunes pour la plupart, ont aussi pris le "MTR" dans le (presque) plus simple appareil.

Les créateurs de la manifestation, Improv Everywhere, tablent sur 4.000 participants cette année à New York.