Dans l'institut José Frota à Fortaleza au Brésil, les grands brûlés peuvent recevoir un traitement assez particulier. Au lieu de se faire bander traditionnellement, on leur applique des écailles de poisson.

Le tilapia, sorte de carpe exotique, a une peau qui a des vertus pour faciliter la cicatrisation. 

Durant neuf à onze jours, on pose cette couche sur les patients brûlés au deuxième degré. La peau des hommes-poissons ne devient pas sèche et la technique empêche les infections de se propager. 

52 individus ont participé aux essais cliniques et aucun n'a connu de complications. Reste à voir si le ministère de la santé brésilien décidera ou non d'étendre la technique au niveau national.