Magazine

Il faut bien reconnaître que le jargon européen est particulièrement rébarbatif, et pas seulement pour les non-initiés.

Mais il peut aussi se révéler d'une rare drôlerie, quand les concepts obscurs, les slogans répétés à l'envi, les acronymes indéchiffrables et les formules creuses sont transformés en répliques de drague.

En témoigne l'engouement des correspondants, acteurs et observateurs de la scène européenne pour les #EUPickUpLines (que l'on pourrait traduire imparfaitement par "Les répliques européennes pour choper") qui font se bidonner la twittosphère, depuis quelques jours.

En voici quelques-uns qui peuvent servir, le jeudi soir, place du Luxembourg à Bruxelles, ou lors des plénières à Strasbourg…