Magazine

Une statue de Jean-Claude Vandamme a été inaugurée dimanche après-midi en présence de l'acteur, boulevard Sylvain Dupuis, à l'occasion des quarante ans du Westland shopping center d'Anderlecht.

La cérémonie s'est tenue en présence de la ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en charge de la Culture Fadila Laanan (PS) et du bourgmestre sortant Gaëtan Van Goidsenhoven (MR).

Près de 2.000 personnes autres personnes avaient également fait le déplacement pour voir la star.

C'est sur l'air de "We are the champions" que JCVD a fait son entrée sur le tapis rouge, s'avançant jusqu'à un podium aménagé le long d'une haie d'honneur composée de jeunes karatekas, le tout sous le regard d'une horde de journalistes et photographes.

Trois jours après son anniversaire, Jean-Claude Vandamme a reçu en cadeau une statue en bronze le représentant grandeur nature en position et tenue de combat. La ministre de la Culture a salué son rôle d'ambassadeur pour la Belgique tandis que Gaëtan Van Goidsenhoven s'est enorgueilli qu'Anderlecht, porte d'entrée de la région de Bruxelles-Capitale, accueille la statue de la personnalité belge la plus connue au monde.

Pour Jean-Claude Vandamme, "cette statue représente le rêve d'un ketje de Bruxelles. Elle est dédiée à tous les enfants qui désirent quelque chose. S'ils y croient vraiment, cela peut se réaliser".

Aux côtés de sa mère flamande et de son père wallon, l'acteur s'est exprimé sur le conflit linguistique : "C'est une dispute entre deux cultures qui sont en fait une même culture. Mais, il y a beaucoup d'amour dans cette guerre", a-t-il conclu.