Gentilles, elles ?

© D.R.

Ne vous fiez pas à leurs bonnes petites bouilles et à leurs couleurs arc-en-ciel. Ces licornes-là – et surtout les joueurs qui les possèdent – peuvent être de véritables teignes ! Le but du jeu : aligner sept licornes devant vous. On pioche, on dépose ou on joue l’action qui y figure (défausser une carte d’un adversaire, lui en piquer une, enrichir son deck, s’immuniser contre les attaques…). Peu importe la couleur que vous posez, du moment que vous arrivez à 7, c’est gagné. Sauf que dans les 7, il vous faut un bébé licorne, qui, lui, ne figure pas dans la pioche et qu’il vous faudra ruser pour le ramener dans votre “maison”. Derrière Unstable Unicorns, il y a la même équipe que celle du délirant Exploding Kittens. Autant dire qu’ils ont, une fois encore, imaginé que tous les coups sont permis. Ce qui rend ce jeu familial encore plus excitant.

Unstable Unicorn, (Tee Turtle), 8 ans et +,30 à 60 minutes, 2 à 8 joueurs, 24,99 €

Dinguerie en famille

© D.R.

On vous en avait parlé lors de la sortie de la première édition du jeu, fin 29019. Fou fou fou ! est de retour, avec une édition “Plaisir d’offrir” qui fonctionne toujours selon le même principe, simple. Deux types de cartes, horizontales et verticales. Chacun à son tour en pioche une et exécute l’action qui y figure. S’il s’agit d’une carte à horizontale, ce sont tous les participants qui font ce qui y est inscrit. Si elle est verticale, seul le joueur qui pioche doit exécuter l’action. Un exemple ? À chaque fois que quelqu’un finit son tour, dites “salsifis”. Plus ça va et, évidemment, plus il y a de choses à dire et à faire. Le premier qui oublie une action perd un point de vie. Le premier qui a perdu ses trois points a perdu la partie.

On a testé. Le grand plaisir de Fou fou fou, c’est sa simplicité : il suffit de savoir lire. La rapidité des tours et l’absurdité de ce que vous commandent les cartes font le reste. Vu de l’extérieur aussi, c’est vraiment drôle, car cela fuse, sans queue ni tête. Un jeu apéro parfait pour toute la famille.

Fou fou fou (KYF Éditions), 8 ans et +, 15 minutes, 3 à 8 joueurs, 12 €

La couleur des mots

© D.R.

Cinq dés de couleurs différentes que vous placez sur des plaquettes qui comportent des thèmes. Chaque face de dé correspond à un concept (au parc, orange, l’école, drôle, lourd…). Une petite feuille, que reçoit chaque joueur, annonce les propositions. Rose et blanc : vous allez devoir trouver un mot qui évoque un mot, une idée qui rassemble orange et école. Ainsi de suite avec toutes les combinaisons. Attention, si vous notez le même mot qu’un autre participant, vous doublez vos points. Le jeu se joue en deux manches, et vous avez le temps d’un sablier pour trouver vos cinq mots.

On a testé. Certaines associations sont plus compliquées pour les plus jeunes, mais les mots qui fusent sont souvent complètement décalés et sont le miroir de l’imagination de chacun. Efficace et rapide à jouer.

Match 5 (Synapses Games), 8 ans et +, 15 à 30 minutes, 2 à 8 joueurs, 20 €

Pas un mot !

© D.R.

Un mot sur la présentation du jeu, très joli, avec son petit éventail sur lequel on dispose six cartes contenant des phrases, des situations. Sur la table, on étale neuf cartes qui, elles, représentent des objets. Le but : en déposant des jetons verts (qui évoquent une expression) ou rouge (qui n’ont rien à voir), on tente de faire deviner l’une des cartes de l’éventail. Le tout sans dire un mot. Évidemment, quand les dessins n’ont rien à voir les expressions, il faut faire preuve d’imagination ! Le premier qui atteint dix points a gagné la partie.

Whaaat ? (Kyf Editions), 8 ans et +, 15 à 30 minutes, 4 à 10 joueurs, 25 €