Ce dimanche, le président de la N-VA Bart De Wever a frappé un grand coup en s'emparant de l'écharpe mayorale d'Anvers que portait depuis six ans le socialiste Patrick Janssens. Dans un discours devant ses militants, le leader des nationalistes flamands a (re)mis la pression sur le gouvernement Di Rupo en lui demandant de négocier une réforme confédérale de notre pays. On le sait, le but ultime de la N-VA est d'arriver à une séparation de la Belgique et une Flandre indépendante.

Les résultats électoraux du parti nationaliste ne cessent de s'améliorer en même temps que l'enthousiasme des Belges pour leurs sportifs grandit. Le sacre de Philippe Gilbert à Valkenburg ou les bons résultats des Diables Rouges ont été autant d'occasions de ressortir les drapeaux noir-jaune-rouge et d'entonner les paroles de la Brabançonne. Existerait-il une sorte de schizophrénie chez certains Belges entre leur patriotisme politique et leur patriotisme sportif ? Notre pays n'est pas pour rien celui du surréalisme.

Et chez les membres de la N-VA qu'en est-il ? Préferont-ils zapper le match ou vibreront-ils au rythme des buts de nos Diables ?

Découvrez notre article complet sur Tackle On Web, le blog 100% foot de la rédaction sportive de DH.be !