L'université de Sydney a publié cette semaine les résultats d'une étude qui conclut que la retraite est très bonne pour la santé, car les pensionnés adoptent naturellement un style de vie plus sain.


Publiés dans la revue Preventative Medicine, les résultats ont révélé qu'une fois à la retraite, les seniors augmentaient leur activité physique de 93 minutes par semaine en moyenne, et que le temps passé de façon sédentaire se réduisait de 67 minutes par jour. Par ailleurs ils dormaient 11 minutes de plus par jour et 50% des fumeuses arrêtaient la cigarette.

Ces améliorations restent visibles même après la prise en compte et l'ajustement des paramètres de l'âge, du sexe, de la situation matrimoniale, de l'éducation et de la localisation géographique.

Aucun lien n'a cependant été observé entre le départ à la retraite et la consommation d'alcool ou de fruits et légumes.

"Un changement de vie majeur comme le départ à la retraite offre une belle occasion d'opérer des changements positifs dans la vie. C'est le moment opportun pour abandonner des mauvaises habitudes et créer de nouvelles habitudes, plus saines", commente le Dr Melody Ding, en charge de l'étude.

Les effets positifs de la retraite n'ont pas seulement été observés par le Dr Ding dans le cadre de l'étude : "Ma mère vit toujours en Chine et là-bas, les femmes doivent obligatoirement prendre leur retraite à 55 ans. Arrivée à cet âge, elle était très inquiète à l'idée d'arrêter de travailler. Elle avait le sentiment de n'être plus aussi utile à la société. J'ai donc pensé qu'il serait bon de trouver des informations positives sur le sujet. Aujourd'hui, elle passe ses journées à faire tellement d'activités variées qu'elle ne sait plus où elle trouvait le temps de travailler".

Le Dr Ding espère que les gens verront désormais la retraite d'un oeil plus positif et qu'ils utiliseront ce temps pour opérer des changements positifs, susceptibles d'améliorer la vie des seniors australiens.

"C'est une période propice à la discussion avec le médecin sur les modifications à apporter au style de vie afin d'allonger l'espérance de vie", ajoute le Dr Ding. "Ces conclusions démontrent que les professionnels de la santé et les décideurs doivent réfléchir au développement de programmes spéciaux à l'attention des retraités, que ceux-ci capitalisent sur leur transition santé tout au long de la retraite".