Aymeric Chauprade est un conseiller de Marine Le Pen. Il est également candidat aux Européennes le 25 mai prochain avec un CV un peu gonflé...

On ne dira pas que le candidat a menti, mais il semble en tout cas qu'il ait bien grossi ses expériences. Aymeric Chauprade, tête de liste FN en Île de France pour les les élections européennes, a récemment envoyé une présentation de sa personne, incluant un Curriculum Vitae, à l'AFP. Et c'est un bien beau portrait qu'il présente. Il possède en effet plusieurs diplômes, parmi lesquels un doctorat en science politique, il donne des cours dans de nombreuses universités en France et à l'étranger. Le conseiller de Marine Le Pen sur les questions internationales depuis 2010 est aussi invité à des conférences et consultant.

Un CV bien chargé donc… Un peu trop même. Les expériences d'Aymeric Chauprade brillent "d'un peu trop de feux", selon l'Agence France Presse qui s'est mise en tête de vérifier les informations fournies. Lorsque la tête de liste FN se présente comme "Titulaire de la Chaire (ndlr: position d'un professeur à l'Université) d'histoire des idées politiques" à l'Université de Neufchâtel en Suisse entre 2003 et 2009, on répond au sein de l’établissement: "En aucun cas, il n'était que chargé de cours". 

Et les "inattentions" de Monsieur Chauprade ne s'arrêtent pas là! Lorsqu'il indique qu'il était "Membre" du Club de discussion de Valdaï", un forum international qui réunit des experts pour parler de la Russie et de son rôle mondial, on précise qu' "il y a été invité seulement en 2013", explique également L'Express. Enfin dernière petite bavure du Curriculum Vitae du candidat frontiste. Il informe qu'il est "Titulaire de la Chaire de géopolitique de l'école de Guerre de Paris", mais dans l'institut, on corrige et affirme qu'il était "intervenant" puisque "Il n'y a pas de chaire". Voilà qui ne peut être plus clair.