Magazine

Le site Ferganews annonce que l'Ouzbékistan tente toujours de réduire l'ampleur des festivités de fin d'année. Cette fois-ci, les autorités ont empêché l'apparition du père Noël à l'antenne. Le site indique que cette politique est menée afin de luter « contre la propagation de la culture de masse ». Ces festivités seraient « non conformes à la mentalité des Ouzbeks, qui n'ont qu'une seule fête du nouvel an, Novrouz. » (Le nouvel an du calendrier iranien, au début du printemps)

Cependant, il y aura bien des sapins de « Noël pour enfant », et des images du sapin pourront être diffusée à la télévision, s'il est en « fond d'écran » ou « éloigné ».