En évaluant divers facteurs qui contribuent à la réussite des femmes sur le marché du travail (comme l'égalité des genres, les opportunités économiques pour les femmes, les droits relatifs au congé de maternité), Reboot Online, une société de marketing digital, a créé un indice basé sur des points qui détermine quels pays européens offrent les meilleures perspectives aux femmes professionnelles.

La Bulgarie est le meilleur pays européen pour les femmes avec un total combiné de 236,6 points sur un total possible de 300. Le pays est le deuxième "meilleur" pour les femmes aux postes de direction (90/100 points), juste derrière la Norvège (100/100 points), qui se targue d'avoir l'une des sociétés les plus égalitaires du monde. Il offre également le meilleur régime de congé de maternité d'Europe, avec un maximum de 100 points.

La Croatie occupe la deuxième place, avec un total combiné de 229,9 points. Les Croates arrivent en deuxième position derrière la Bulgarie en termes de crédits de congé de maternité (96,6/100 points). Il semble que le pays soit également sur la bonne voie en ce qui concerne l'écart de rémunération entre les sexes, puisqu'il a enregistré le deuxième plus grand nombre de points pour l'opportunité économique (96,6/100), perdant seulement contre l'Italie qui a obtenu un impressionnant 100 points. Toutefois, les 36,6 points obtenus pour les femmes occupant des postes de direction montrent qu'il reste du travail à faire.

Viennent ensuite l'Estonie, la Norvège et la Slovaquie sont 4e à égalité et les Pays-Bas complètent le top 5.

Malheureusement, la Belgique, la France et l'Espagne (comme l'Allemagne) sont parmi les 10 pays qui ont le moins d'opportunités. Et c'est la Turquie qui occupe la dernière place (39,9 points), juste devant le Portugal (69,9) à la 26e place.

"Les résultats globaux ont suggéré qu'il y a des progrès en termes d'égalité des sexes sur le lieu de travail en Europe. Les pays des Balkans, comme la Bulgarie et la Croatie, se sont bien classés, ce qui indique que certaines améliorations sont en cours. Cependant, les positions décevantes de pays riches d'Europe occidentale comme l'Allemagne et le Danemark réaffirment que les progrès vers la parité hommes-femmes restent lents en Europe", conclut Naomi Aharony, cofondatrice de la société Reboot Online.

© Infographie Reboot Online