En Belgique, près de 4 ménages sur 10 possèdent un animal de compagnie, 21% ont un chien, 17% un chat. Heureusement, il existe de plus en plus de services pour eux.


Un gentil toutou qui supporte la voiture, des vacances dans une maison avec jardin clôturé à la côte (et du beau toutes les vacances). Mamie qui adore garder votre chat tout content d'aller se faire câliner tout l'été. Le petit voisin qui est dingue du cochon d'inde et ça tombe bien, il ne fait rien en juillet... Avouez que ces cas de figure sont plus que rares ! Souvent, c'est plutôt stress et (animaux de) compagnie.

Surtout que vous n'êtes pas tout seuls dans cette situation : en Belgique, près de 4 ménages sur 10 possèdent un animal de compagnie (soit 1,7 million de ménages!), 21% ont un chien, 17% un chat. Et on ne compte pas les oiseaux, les poissons et les petits rongeurs...

Et c'est un sacré marché : selon les chiffres du Centre de recherche et d'information des organisations de consommateur (Crioc) ces animaux de compagnie génèrent un chiffre d’affaires d’environ 1,5 milliard d’euros par an qui se répartit en trois grands types de dépenses : l’alimentation (65 %), les soins d’hygiène (17 %), et les soins de santé : consultations vétérinaires et médicaments (18%).

Côté géographie, y a légèrement plus de propriétaires d’animaux en Wallonie (42 %) qu’en Flandre (39 %) néanmoins un Flamand a plus d’animaux dans son foyer (2,7 en moyenne). Les propriétaires bruxellois sont moins nombreux (13 %) et ont moins d’animaux par foyer que dans les autres régions (2 par foyer).

La majorité des propriétaires de chien et de chat vivent en zone rurale. Ils ont entre 30 et 65 ans et ont au moins un enfant. Bien que la proportion des chiens soit équivalente en Flandre et en Wallonie, on retrouve plus de chats en Wallonie. Plus on monte en catégorie sociale plus le nombre de propriétaires et d’animaux de compagnie augmentent.

Et comme pour l'homme,l’âge moyen de ces bêbêtes continue d’augmenter, leur espérance de vie est aujourd’hui de 11 ans pour les chiens et 12 ans pour les chats. Résultat : il faut s'en occuper plus longtemps !
Voici 5 bons plans qui vont peut-être vous sauver pendant ces vacances et après.


  • Une garde à domicile : sur listminut.be, 694 personnes sont listées pour s'occuper des animaux quand les propriétaires sont absents. Ils viennent chez vous ou font une visite quotidienne.

  • Une "colonie de vacances" : il faut s'y prendre à l'avance car souvent, les pansions pour animaux sont full des semaines avant les vacances d'été. Mais pensez-y pour... Noël ? Une liste exhaustive des pensions est à découvrir sur chiens-chats.be

  • Un coucou quotidien : vous avez un chat indépendant qui ne nécessite pas une présence constante. Si vous n'avez pas de voisins obligeants, vous pouvez toujours demander à un visiteur de passer. http://wamiz.com/

  • Une balade avec "tonton" : pour les personnes âgées qui n'ont plus la possibilité de faire de grandes promenades, pour les gens qui bossent tard le soir et ont envie de faire gambader leur animal de compagnie, on peut penser à faire appel à une personne sûre pour balader son chien. www.animaux-service.com

  • Une assurance pour penser sereinement au véto : car ce n'est un secret pour personne : emmener son animal de compagnie chez le veto, ça coûte cher. Et donc, on préfère souvent attendre au maximum avant d'emmener Toby ou Minou se faire soigner. En 15 ans, nous dit le Crioc, "le spectre des pathologies traitées par les vétérinaires a été multiplié par trois". C'est-à-dire que, comme pour la médecine humaine, la médecine vétérinaire s'est spécialisée et a affiné les technologies liées au traitement des pathologies. Ce qui implique des tarifs de plus en plus élevés...

    En moyenne, on compte 2,9 visites par an en moyenne pour un animal assuré contre 1,5 pour un animal non assuré. Les vétérinaires étant libres de fixer leurs honoraires, les consultations varient, selon les soins, de 30 à 50 €. Dans de nombreux pays, l’assurance santé animale existe depuis longtemps : aux USA 10 % des animaux de compagnie sont assurés, 30 % au Royaume-Uni et 80 % en Suède. En Belgique, une succursale de la société française SantéVet a ouvert ses portes il y a quelques mois, infos ici.