Ils sont plus de 5.000 (5,158 samedi 14 septembre au soir, pour être précis) à avoir signé une pétition adressée aux dirigeants de Disneyland Paris. Ces fans du monde de Disney demandent au parc situé en banlieue parisienne de relever ses exigences en matière d'accueil du public. Les signataires se plaignent par exemple de mauvaises prestations en matière de nourriture, y compris dans les meilleurs restaurants, et d'attractions en mauvais état.

La pétition a été adressée à Bob Iger, CEO de la Walt Disney Company qui possède 39,8% de Disneyland Paris. A l'origine de ce mouvement de fronde, six personnes, issues de Belgique, Pays Bas, Allemagne, Royaume Uni, Italie, Espagne. Ils se disent déçus de voir que quatre spectacles étaient annulés, tandis que deux attractions étaient fermées au public.

Même constat dans les restaurants de Disney : "Nous avons reçu nos plats en moins de 5 minutes, un temps clairement trop court pour que notre nourriture soit préparée correctement", témoigne une personne. Plutôt difficile à avaler pour des fans de Disney qui ont payé une soixantaine d'euros pour accéder au parc.