Nouveau coup de com' pour la marque American Apparel, qui expose dans ses vitrines des mannequins arborant une pilosité que n'auraient pas renié les plus grands acteurs porno des seventies.

En effet, rapporte Libé, dans une boutique de New York, on peut voir des mannequins réalistes, presque séduisants, vêtus… et velus. Sous les culottes American Apparel, de véritables petites forêts de l'intime, auxquelles les plus jeunes américains ne se sont jamais frottés, dans ce pays où pour beaucoup le poil, c'est le mal.

Au-delà du coup de com' évident, American Apparel justifie l'action qui a vocation à montrer la «crudité et le réalisme de la sexualité» , voire même de lancer un débat sur les standards de beauté, rien que ça.