Le Département de l'éducation de la ville de New York a décidé de bannir des écoles les mots et concepts qu'il considère comme politiquement incorrects. La liste a été adressée aux entreprises chargées de rédiger les tests utilisés pour comparer le niveau des élèves dans les écoles new-yorkaises, rapporte le New-York Post.

Le but de cette recommandation serait de protéger les élèves face à des mots qui pourraient les choquer d'une façon ou d'une autre. "Certains de ces sujets peuvent être parfaitement acceptables dans certains contextes mais n'ont pas leur place dans une évaluation faite à l'échelle d'une ville ou d'un État" peut-on lire.

Faisant référence à la théorie de l'évolution de Darwin, le mot "dinosaure" se retrouve sur cette fameuse liste, ainsi que "terrorisme" considéré comme trop effrayant pour les enfants. Plus surprenant, "anniversaire" a également la défaveur de New-York. Selon le Département de l'éducation de la ville, celui-ci peut en effet choquer les témoins de Jehovah qui ne fêtent pas le jour de leur naissance.

"Le but est d'éviter d'offenser ou de désavantager des élèves en privilégiant une connaissance préalable", a expliqué Robert Pondiscio, porte-parole de la Fondation des connaissances de base. La liste noire compte environ 50 mots.

Ce genre de recommandation a déjà été mis en place dans divers États américains. La liste de mots et concepts, recouvrant un large panel de thèmes de la vie courante, bannis par New-York est cependant deux fois plus longue que la moyenne. Les enseignants new-yorkais ont d'ores et déjà fait part de leur désaccord vis-à-vis de cette recommandation.