Vidé, lessivé et en petite tenue, c’est ce qui restait de Claude François après son concert à Forest National en janvier 1974. On avait pourtant sauvé sa veste de scène rouge. Elle sera l’une des pièces de choix de la vente aux enchères du 25 mai prochain à l’Hôtel Drouot à Paris.

A l’occasion des 35 ans de sa disparition, plus de 250 lots partiront sous le marteau. Si la veste rouge est estimée de 12 .000 à 15. 000 euros, les chemises ne devraient atteindre que 700 euros. Des chemises bien sûr rares, car elles finissaient généralement en lambeaux dans les poings des fans hystériques. Un volumineux fauteuil d’alcôve est lui estimé à 15 .000-20. 000 euros.

Plus insolite, une mèche de cheveux de Cloclo, prix d’un concours organisé en Suisse en 1966.

Enfin, plus coquins, les clichés du magazine “Absolu” que prenait Claude François, pour la circonstance sous l’alias de François Dumoulin. Après le succès de “Podium”, Claude François avait lancé en 1974 ce “magazine français de la sexualité” qu’il illustrait de photos érotiques prises par ses soins.

"Une année entière a été nécessaire pour constituer le catalogue, les collectionneurs et fans ne se séparent jamais facilement de leurs objets et documents", a précisé la maison d’enchères Coutau-Bégarie qui organise la vente.