Magazine

"What ever happened to France's voice in Europe ?" (Qu'est-il arrivé à la voix de la France en Europe ?) se demandait Reuters ce mercredi. Selon un journaliste de l'agence de presse britannique, mentionnant un témoin de la scène, Pierre Moscovivi se serait assoupi durant une réunion de crise de l'Eurogroupe dans la nuit du 24 au 25 mars.

Moment un peu gênant pour le ministre français des Finances puisqu'il se serait finalement fait réveiller par sa prédécesseur Christine Lagarde. L'article n'a pas été du goût du ministre. Le jour de sa parution, il a intercepté le journaliste en question à la sortie d'une conférence de presse. Calmement, il s'est expliqué, avant de tweeter:

Le "french bashing" ? Comprenez le fait de dénigrer en permanence ce qui se rapporte à la France.

Pierre Moscovici pense avoir rétabli la vérité mais il y a un hic. LeMonde rapporte également l'histoire de la sieste. D'après les journalistes du quotidien français, la patronne du FMI aurait même lâché: "Je comprends pourquoi on n'entend pas la voix de la France".

LePoint.fr remarque également que les autres ministres trouvent leur confrère trop en retrait. Il assiste en effet rarement aux réunions de l'Ecofin et loupe parfois des sujets importants. Ce fut le cas pour la lutte contre le secret bancaire au menu des discussions du 13 avril entre les 27 ministres des Finances de l'UE. L'épisode de la sieste risque de ne pas jouer en sa faveur.