Nintendo crée une petite polémique depuis quelques jours sur la toile. La multinationale japonaise fait parler d'elle pour son jeu vidéo "Tomodachi Life", sorte de Sims. Mais ce programme qui invite les joueurs à se créer une vie virtuelle ne propose que des couples homme/femme. Les personnages ne peuvent en effet pas flirter avec les individus de même sexe.


Une honte pour de nombreux twittos qui s'indignent sur Twitter, via le hashtag #Miiquality. Un fan américain du jeu vidéo a d'ailleurs lancé une campagne médiatique pour tenter de faire changer les choses car il estime que le personnage est un reflet de la propre vie des joueurs. Mais ces tentatives sont restées vaines jusqu'à présent.


Pour s'expliquer, la compagnie Nintendo estime que "les options de relations dans le jeu représentent un autre monde ludique et non une simulation de la vie réelle". L'entreprise japonaise de rajouter: "Nous espérons que tous nos fans verront que '"Tomodachi Life" est destiné à être fantasque et excentrique, et que nous n'avons jamais essayé de faire un commentaire social". Il ne faut donc pas voir en cette absence de personnages gays un jugement de la société.

"Tomodachi Life" est un véritable succès au Japon. Il est l'un des jeux vidéos les plus vendus sur la console 3DS. Il devrait d'ailleurs débarquer cette année en Europe et aux Etats-Unis.