« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Le célèbre adage de Jean de La Fontaine se vérifierait également dans la vie affective. Selon une nouvelle étude, les personnes qui attendent plus longtemps pour perdre leur virginité seraient plus heureuses en couple.

Dur parfois d’être vierge à plus de 20 ans. Mais que ces personnes se rassurent, plus tard elles perdront leur virginité, plus leur vie de couple en sera récompensée. C’est du moins ce que rapporte l’enquête de la psychologue Paige Harden à l’Université du Texas.

Le profil type de ces hommes et femmes qui prennent leur temps est qu’ils sont universitaires et bien payés dans leur travail. Si leur vie affective est plus heureuse, ce serait parce qu’ils ne s’engagent dans une relation sexuelle que s’ils sont certains d’avoir choisi le partenaire idéal. Mais tout n’est pas rose pour autant, ces personnes patientes seraient moins enclines à se marier que les autres.

Peut-être que le meilleur conseil reste tout simplement d’offrir sa virginité au moment où on se sent prêt…