Après sa vidéo "Free Sex" postée l'année dernière, où il approchait des femmes par derrière et jouait avec la perspective pour faire semblant de les prendre par surprise, l'humoriste français, aux millions de vue sur Youtube, a commis une nouvelle caméra cachée sexuellement limite. Intitulée "Dog", et mise en ligne le 12 juin, celle-ci part pourtant d'une bonne intention: inciter à l'adoption des animaux abandonnés. Mais, après quelques gags - passablement lourds mais efficaces -, il surprend (à nouveau) une femme en bikini sur la plage, la prenant en levrette... (à 1:50 dans la vidéo).


Si cette dernière a sans doute du donner son accord pour la diffusion des images, la vidéo contribue cependant à l'idée qu'on peut sauter impunément sur une femme. À cet égard, le site Mademoizelle.com n’hésite pas à parler d'agression sexuelle banalisée. Comme l'auteur de l'article, Clémence Bodoc, le rappelle: "une atteinte sexuelle est constituée de tous les attouchements, caresses, contacts perpétrés sur le sexe, les seins, les fesses (y compris les baisers sur le corps et la bouche), sans le consentement de la victime".

Rémi Gaillard semble, pour sa part, insensible à ce genre de considération. Pour "Dog", il a vertement répondu sur Twitter à ceux qui n’étaient pas d’accord.